Sharing is caring!

En 2011, nous avons souhaité questionner le modèle du conseil en management et ses évolutions : quelles thématiques de croissance et quels modes de relation client / consultant, quels modèles de revenu ? Nous avons décidé de faire appel à la créativité de nos clients, sous-traitants et plus largement de toute personne intéressée pour faire émerger des approches innovantes et de nouveaux business models dans le domaine du conseil.

L’exercice s’est appuyé sur un outil collaboratif spécifique développé pour l’occasion et s’est accompagné d’un système de récompense fondé sur un système de points et l’attribution de cadeaux (IPads) aux vainqueurs du challenge.
Au total, près de 200 personnes ont contribué activement ; l’expérience s’est étalée sur 3 mois et a été remarquée et discutée sur des forums consacrés à l’innovation comme par exemple ici.

Concrètement, l’opération s’est organisée en trois temps :
1 – Une phase collaborative de génération d’idées en réponse à deux questions ouvertes :
Défi créatif 1 : Quelles sont les thématiques d’intervention porteuses à développer ?
Défi créatif 2 : Quels sont les modes de relation client / consultant à souhaités ?

2 – Une phase interne de synthèse permettant d’extraire et de formuler des concepts cohérents en croisant et rapprochant les idées.
Certaines idées n’ont pas été utilisées car déjà mises en oeuvre, faciles à approfondir par ailleurs, trop éloignées de notre coeur de métier (foncièrement, on n’y croyait pas !), ou de notre stratégie.
Pour chaque concept, les éléments à approfondir dans la suite de l’exercice ont été formulés.

3 – Une phase collaborative de priorisation et d’approfondissement de la dizaine de concepts retenus.

Quelques enseignements tirés de cette expérience :

  • Définir les contributeurs cibles : se faire un idée précise du public qualifié pour recruter des contributeurs aux bons endroits et de façon attractive et adaptée
  • Cibler les défis créatifs : la formulation des questions ouvertes est cruciale
  • Séquencer l’opération : assigner un objectif final et fixer une date de fin, prévoir plusieurs phases, donner des échéances, mettre en œuvre des temps forts
  • Stimuler et récompenser sur la base de règles simples, transparentes, intangibles pour tout l’exercice, qui encouragent chacun, sans décourager personne, ce juqu’à la fin du challenge
  • Animer, commenter, argumenter : ne pas sous estimer l’effort de modération pour amorcer la pompe mais aussi pour gérer la communauté des participants
  • Organiser une synthèse créative : rapprocher les idées pour construire du sens (générer les concepts) de façon progressive et collaborative tout au long de la phase d’idéation

Nous aurons l’occasion d’y revenir bientôt à la faveur d’un prochain article..