Sharing is caring!

Nous avons mis au point chez Ecdys le jeu « Aventure de l’innovation ».

Nous l’utilisons lors de séminaires de direction pour sensibiliser nos clients aux enjeux et aux pratiques d’innovation, mobiliser et engager une dynamique. Le principe est de se poser collectivement les bonnes questions pour organiser un projet d’innovation (sans rien oublier).

L’ «Aventure de l’innovation » permet d’aborder de façon ludique et motivante, en groupe, des questions clés de management, faire de la pédagogie, initier une culture de l’innovation, préparer l’action. Le jeu permet de se rendre compte que innover est un long chemin et qu’une idée aussi prometteuse qu’elle soit ne se transforme pas spontanément en un succès sur le marché.

Le jeu s’appuie sur la représentation graphique d’une expédition à travers différentes terres inconnues, depuis l’océan rouge qui borde les côtes du pays de départ, aux eaux paisibles de l’océan bleu qui baigne l’éden de la réussite.

Bien sûr, la métaphore de l’expédition est loin d’être innocente et permet de renforcer le discours sur l’inconnu, la nécessaire prise de risque calculée, et l’anticipation : une expédition se doit d’être préparée, financée, et relève de la succession de choix stratégiques. Attention, entre autres dangers, à éviter les eaux du triangle du « Not Invented Here », à ne pas s’échouer sur les rochers de la résistance interne, à ne pas se perdre dans le labyrinthe des grandes idées fumeuses …

Les aventuriers cheminent d’île en île ; chaque île représente une étape clé avec son lot de questions à résoudre.

1 – Le départ de l’expédition

Il s’agit de réaliser l’état des lieux (l’état des troupes), connaître ses forces et identifier ses faiblesses pour s’organiser et se donner des objectifs :

  • Quelles sont nos pratiques ?
  • Quelle équipe ?
  • Sur quelles connaissances capitaliser ?
  • Quelle direction prendre ?
  • Avec qui entreprendre le voyage ?

2 – L’ Exploration et la découverte

Pour ne pas tourner en rond, il faut explorer de nouveaux horizons, réfléchir sur du neuf, de façon coordonnée et structurée. Combien d’exercices de créativité se sont-ils in fine avérés décevants, car limités à un tour, certes exhaustif, d’idées qui pré existaient ? Générer des idées neuves nécessite d’adopter une posture d’explorateur, d’aller voir ailleurs, d’explorer de nouveaux horizons, rencontrer des « tribus » inconnues, apprendre de nouvelles façons de penser ou d’agir, se confronter à de nouveaux usages. Les meilleures idées fleurissent sur les terres fertilisées par de nouveaux savoirs et de nouvelles connaissances. La prise de conscience de nos différences constitue un vecteur important de créativité.

Les 6 pistes de la stratégie Ocean bleu en sont une application très concrète.

  • Lesquelles sont les plus adaptées à mon problème ?
  • Comment s’organiser pour les explorer ?

3 – La génération de nouvelles idées

Faire émerger et collecter de nombreuses idées n’est pas tout. Encore faut-il savoir les faire mûrir, tirer profit du ruisseau des idées simples, s’organiser pour sélectionner les meilleures, savoir passer de la créativité tous azimuts à la créativité orientée, utiliser les méthodes efficaces pour approfondir sous tous les angles des idées déjà assez abouties pour générer de nouveaux concepts et se convaincre de lancer des projets … Il est vaste, le cimetière des fausses bonnes idées.

  • Quel dispositif de créativité adopter ?
  • Combiner présentiel et créativité on-line ?
  • Qui sélectionne les idées ? et sur quels critères ?

4 – Le développement et l’expérimentation

Innover ne se résume pas à avoir une bonne idée et developper un concept prometteur. Les vraies difficultés commencent avec le développement d’un prototype et la confrontation au marché. Expérimenter, itérer, se remettre constamment en question, « pivoter » sont les maîtres mots de cette phase critique. L’île de l’expérimentation est le lieu privilégié pour incuber un nouveau projet.

  • Comment aider un concept à mûrir et évoluer pour correspondre au mieux aux attentes du marché ?
  • Comment développer son agilité ?
  • Comment impliquer ses partenaires, co-créer avec les clients ou les fournisseurs ?

5 – La fin de l’expédition

Elle est le territoire de la réussite sur les nouveaux marchés. A peine le temps de souffler : il ne s’agit pas de s’endormir trop longtemps sur ses lauriers après le grand banquet final, de nouveaux concurrents apparaissent et il faut très vite repartir en expédition pour conserver son avance.

L’Aventure est un perpétuel recommencement …

Télécharger la Carte de l’innovation © en cliquant sur ce lien