Sharing is caring!

Développer et mettre en œuvre de nouveaux concepts suppose évidemment de faire émerger de nouvelles idées et de les capturer. Or, la créativité ne nait pas ex-nihilo, sans support, dans le vide : pour pouvoir s’exprimer, elle doit être nourrie, elle a besoin de contenu.

Pour qu’une personne soit en capacité de proposer du nouveau sur un sujet, pour créer l’étincelle, il faut a minima avoir qu’elle ait compris le sujet – littéralement qu’elle puisse s’en « faire une idée » (!) – et qu’elle se l’approprie. Ce qui est vrai pour une ou 10 personnes, l’est a fortiori pour faire participer des centaines ou des milliers d’individus à un projet collaboratif : chacun doit pouvoir rentrer dans la problématique et l’explorer.

De nombreuses entreprises qui mettent en œuvre des plateformes d’idéation expérimentent assez vite le problème : au fil des campagnes, ce sont toujours les mêmes idées qui reviennent, celles dont on parle depuis des années dans les couloirs.

Vous avez dit « EXPLORATION »

Ce premier temps en amont de la créativité, nous l’appelons Exploration ; il est indispensable à tout projet d’innovation pour mettre à niveau l’ensemble des participants sur l’état de l’art.  Chacun, fort de son propre domaine d’expertise, a besoin de s’informer sur les aspects qui ne lui sont pas familiers : découvrir les autres dimensions d’un problème permet de formuler des idées plus originales et disruptives.

L’exploration prend des formes diverses selon la nature du sujet traité.
A titre d’exemple, dans un projet de transformation d’entreprise, en amont de la génération des premières idées d’actions, l’exploration consiste à approfondir et partager un état des lieux en regard d’une ambition stratégique : où sont mes points forts, et que dois-je absolument améliorer ?

Dans un contexte d’innovation d’offres, l’exploration relève de la découverte et du partage des attentes ou des besoins réels des clients, du positionnement et des offres des concurrents, des orientations stratégiques de l’entreprise … La stratégie Océan Bleu de W. Chan Kim et Renée Mauborgne fournit dans ce dernier cas un corpus méthodologique très performant en proposant 6 pistes de reconfiguration de l’offre qui constituent chacune une piste à explorer :

  1. Explorer les solutions alternatives présentes sur le marché́
  2. Explorer les groupes stratégiques du secteur
  3. Explorer la chaîne des acheteurs-utilisateurs
  4. Explorer les produits et services complémentaires
  5. Explorer le contenu fonctionnel ou émotionnel
  6. Explorer le temps par projection des grandes tendances

ET OPENLAB DANS TOUT ÇA ?

Concrètement, notre plateforme collaborative OpenLab offre des fonctionnalités dédiées à l’exploration. En particulier, la capacité à organiser dans tout défi, des pistes d’exploration :
Une piste d’exploration est « une page de synthèse sur un aspect du sujet à traiter » qui permet deux choses :

  1. publier de façon structurée toutes les informations pertinentes et utiles à la réflexion (résumé, comptes rendus d’entretiens, documents multimédia intéressants à consulter, liens internet utiles, vidéos de synthèse …)
  2. initier de premiers échanges collaboratifs de fond autour de ces contenus au travers de débats participatifs dédiés.

Chaque piste d’exploration est placée sous la responsabilité́ d’une (petite) équipe. Celle-ci s’organise comme elle veut mais a intérêt à s’appuyer sur l’ensemble des autres participants du défi grâce aux débats collaboratifs et fils de commentaires.

Ainsi, les participants au défi nourrissent leur créativité en explorant les contenus proposés, et contribuent par leurs commentaires, à la réalisation de synthèses et à la collecte d’autres contenus intéressants pour tous en mentionnant des liens intéressants à consulter, en téléchargent des documents utiles ; un document associé à un commentaire peut en outre être intégré directement en tant que document de référence à la piste d’exploration par simple clic d’un responsable de la piste d’exploration.

Cette possibilité donnée à chaque participant de consultation de contenus riches et pertinents et de réaction dans des débats dédiés va permettre d’installer progressivement l’idéation proprement dite. OpenLab permet au demeurant de transformer un commentaire en idée par simple clic sur un bouton.

A titre d’illustration, dans un projet de transformation, un débat participatif portant sur les points faibles à combler, va générer de nombreuses idées d’action d’amélioration.