Sharing is caring!

Open Innovation … mot magique dont beaucoup se gargarisent. Au delà des mots, les réalisations concrètes sont rares. Comment engager le mouvement afin de faire levier sur son écosystème pour innover vraiment ? Avant de regarder au loin, d’explorer un écosystème en perpétuelle expansion, de chercher de nouveaux partenaires, de découvrir d’autres mondes lointains, de nouvelles galaxies … … commençons déjà par mieux connaître et tirer effectivement parti de ce qui existe à proximité.

Le portefeuille de fournisseurs de l’entreprise est un gisement d’innovation majeur, généralement inexploité, car mal connu. En effet, associer un fournisseurs à un projet d’innovation, suppose de pouvoir répondre à deux questions complémentaires :

  • Quels sont les actifs et les compétences d’un fournisseur qui peuvent être clé pour ma propre innovation (brevets, maîtrise d’une technologie, d’un process, connaissance d’un marché …).
  • Quelle est la capacité du fournisseur à co-innover avec mes équipes et celles d’autres fournisseurs (maîtrise des pratiques collaboratives, performance dans la mise en œuvre des projets, agilité, capacité d’adaptation …) ?

Le cas suivant est emblématique de l’exploitation du potentiel d’innovation d’un portefeuille fournisseurs au bénéfice de la réalisation d’un plan d’innovation très ambitieux.

Pour concrétiser son ambition, cet acteur industriel du secteur Aéronautique Espace et Défense doit proposer au marché des architectures technologiques réellement novatrices dans les 3 ans. Le plan innovation est très ambitieux et repose nécessairement sur l’apport des compétences de son écosystème.

Pour y parvenir, les départements Achats et R&T travaillent en étroite collaboration afin d’exploiter au maximum leurs portefeuilles fournisseurs existants.

La démarche est structurée en quatre étapes :

  1. En cohérence avec la road map innovation, des communautés thématiques de fournisseurs sont constituées en considérant les actifs clés et le niveau de maîtrise des pratiques de collaboration.
  2. Le donneur d’ordre organise des appels à contribution auprès de ces communautés thématiques, en réponse à des défis d’innovation soigneusement documentés. A ce stade, les contributions d’un fournisseur ne sont pas partagées avec les autres fournisseurs mais sont approfondies par l’équipe pluri-disciplinaire du donneur d’ordre pour détourer des projets de co-développement.
  3. Pour chaque projet, le donneur d’ordre constitue une équipe de fournisseurs partenaires, en sélectionnant dans la communauté thématique les meilleures compétences complémentaires.
  4. Les projets de co-développement sont conduits en mode agile dans un espace de travail collaboratif partagé associant le donneur d’ordre et chacun des fournisseurs partenaires.

Ecdys-Openlab supporte l’ensemble de cette démarche en offrant un cadre personnalisable pour faire levier sur le potentiel d’innovation des fournisseurs : identifier leurs actifs et compétences clés, évaluer leur maîtrise des pratiques collaboratives, organiser des appels à contribution, animer des communautés de fournisseurs, héberger les projets et apporter un support efficace au co-développement des solutions en mode agile.